18 novembre 2006

Mélenchon ... trop, c'est trop ... !!!

Moins de 24 heures après la désignation de Ségolène R. à la candidature socialiste pour les présidentielle 2007, et à peine plus de 4 heures après l’appel au rassemblement lancé à Melles par la candidate socialiste, monsieur Mélenchon fait à nouveau parler de lui …

Non content de ne pas admettre la légitimité de cette désignation pourtant incontestable, … non content d’avoir été, depuis des mois et particulièrement pendant la campagne interne, le socialiste le plus odieux et le plus machiste à l’égard de Ségolène R., monsieur Mélenchon a cru bon devoir s’exhiber hier soir au meeting de « la gauche anti-libérale » aux côtés de José Bové, Marie Georges Buffet et autres alter mondialistes !!!

La coupe est pleine … Les militants socialistes ne comprennent pas cette attitude et ne l’acceptent plus.

Faut-il rappeler que monsieur Mélenchon est un sénateur socialiste et un élu local…
Faut-il rappeler, qu’à ces titres, monsieur Mélenchon perçoit des indemnités non négligeables (dont je tairais le montant par respect de tous ceux qui travaillent pour un smic) …

Alors que les choses soient claires :

Si monsieur Mélenchon pense que sa présence est plus utile à côté des représentants de la « la gauche anti-libérale », C’EST SON DROIT, … ET QU’IL LES REJOIGNE, … mais qu’il ne compte pas sur moi pour le retenir !!!

Si monsieur Mélenchon pense qu’il n’a plus rien à faire au Parti Socialiste (ce que beaucoup de socialistes pensent …), C’EST SON DROIT, ET QU’IL RENDE SA CARTE D’ADHERENT et démissionne de son mandat de sénateur.

Les socialistes et tous ceux qui croient aujourd’hui que la gauche représentée par Ségolène R. peut battre la droite en 2007 invitent monsieur Mélenchon a avoir un peu de courage (pour une fois) et prendre enfin la seule décision qui s’impose à lui.

Enfin, si dans les jours qui viennent rien de tel ne se passait, je crois qu’il conviendra que les instances nationales du Parti socialiste prennent leur responsabilité. Bien qu’il ne soit pas dans la tradition socialiste de radier l’un de ses adhérents, les adhérents socialistes, dont les 80 000 nouveaux et toutes celles et tous ceux qui soutiennent la candidature de Ségolène R. ne comprendraient pas qu’il en soit autrement.

Sans doute, certains donneurs de leçons me reprocheront cette prise de position au nom "du rassemblement". Pour ma part, cette position me paraît aujourd'hui incontournable, c’est ce que je pense, je le dis haut et fort … et je vous l’écris.


LA TOLERANCE A DES LIMITES …

Philippe Foltier

1 Commentaires:

At 20/11/06, Anonymous Pierre houbé a écrit...

Aucun commentaire négatif à rajouter à cela. En fait je te rejoins totalement dans cette analyse. Il est bien clair que le camarade Melanchon devrait rejoindre l'extrème gauche depuis qu'il la fréquente il doit avoir son rond de serviette à la cantine...Se dire socialiste et être à se point incapable de se rassembler, c'est certe un délire de plus de sa part, mais le pire est de nier la légitimité du vote des camarades le 16 novembre. Je dois reconnaitre que pour une fois je serais assez pour une exclusion définitive...

 

Enregistrer un commentaire

<< Accueil